Survey FSSS-CSN :: Compulsory vaccination

Source: FSSS-CSN

Compulsory vaccination for staff in the health and social services network

The FSSS-CSN wants to know the opinion of its members on the possibility of the government making vaccination obligatory for workers in health and social services.

Since the start of the pandemic, we have been stepping up interventions to ensure the protection of staff in the face of the virus. We have acted to make your realities known and to improve your working conditions during this difficult period. The vast majority of staff are now vaccinated, which is a way out of this pandemic. Compulsory vaccination poses several questions that remain unanswered for the moment. The FSSS-CSN wants to hear from you in order to bring your concerns to the government.

You have until August 24 to complete the survey.

 

To access the survey : https://forms.office.com/r/DGenvznB54

 

Syndicalement,

 

L’équipe d’information de la FSSS-CSN
facebook.com/FSSSCSN
Twitter : @FSSSCSN
www.fsss.qc.ca

Sondage FSSS-CSN :: Vaccination obligatoire

Source: FSSS-CSN

Vaccination obligatoire du personnel du réseau de santé et services sociaux

La FSSS-CSN veut connaître l’opinion de ses membres sur la possibilité que le gouvernement rende obligatoire la vaccination pour les travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux.

Depuis le début de la pandémie, nous multiplions les interventions pour assurer la protection du personnel face au virus. Nous avons agi pour faire connaître vos réalités et pour améliorer vos conditions de travail dans cette période difficile. La vaste majorité du personnel est maintenant vacciné, ce qui est un moyen pour réussir à sortir de cette pandémie.  La vaccination obligatoire pose plusieurs questions qui restent sans réponse pour l’instant. La FSSS-CSN veut vous entendre pour bien porter vos préoccupations auprès du gouvernement.

Vous avez jusqu’au 24 août pour répondre au sondage.

 

Pour accéder au sondage : https://forms.office.com/r/DGenvznB54

 

Syndicalement,

 

L’équipe d’information de la FSSS-CSN
facebook.com/FSSSCSN
Twitter : @FSSSCSN
www.fsss.qc.ca

Assemblée générale le 27 juillet 2021/ General meeting July 27, 2021

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE 

27 JUILLET 2021

VISIO CONFÉRENCE

18H

ORDRE DU JOUR

  1. Ouverture de la séance
  2. Mot de Bienvenue
  3. Lecture et adoption de l’ordre du jour
  4. Présentation de l’entente de principe
  5. Vote sur l’entente de principe
  6. Information sur le règlement de certaines plaintes sur le maintien de l’équitée salariale
  7. Levée de l’assemblée

 

INFORMATIONS SUR LA CONFÉRENCE ZOOM

https://zoom.us/join

Meeting ID: 872 3022 5067

Passcode: 705098

 

Par téléphone

+1 778 907 2071 

Meeting ID: 872 3022 5067

Passcode: 705098

 

ÉCRIVEZ-NOUS AU sttcstu.fsss-csn@hotmail.com pour recevoir le lien!!!


EXTRAORDINAIRE GENERAL ASSEMBLY

JULY 27th 2021

VISIOCONFERENCE

6 PM

AGENDA

  1. Opening of meeting
  2. Introduction
  3. Reading and adoption of the agenda
  4. Presentation of the agreement in principle
  5. Vote on the agreement in principle
  6. Information on on the settlement of pay equity complaints.
  7. Closure of the assembly. 

 

INFORMATIONS ZOOM CONFERENCE

https://zoom.us/join

Meeting ID: 867 3826 7113

Passcode: 705098

 

By Phone

+1 778 907 2071 

Meeting ID: 867 3826 7113

Passcode: 705098

 

WRITE US AN EMAIL AT sttcstu.fsss-csn@hotmail.com to get the meeting’s information!!!

Entente de principe globale soumise au vote des assemblées générales du secteur public CSN

Source: CSN

DES GAINS QUI RÉPONDENT À NOS REVENDICATIONS

Étant donné l’ampleur du document qui vous est présenté aujourd’hui, la version intégrale n’est pas disponible en lecture intégrale directement sur cette page. Pour avoir toute la publication, vous devez télécharger le document. Nous ne reproduirons ici que le texte d’introduction.

Vous ne connaissez pas votre rangement? Utilisez notre outil de recherche pour trouver l’information.

La semaine dernière, après plus d’un an et demi de négociation, nous sommes parvenus à une entente de principe globale pour le renouvellement de nos conventions collectives. La lutte se poursuivant aux tables sectorielles des organismes gouvernementaux, nous parlons ici d’une entente globale pour les travailleuses et les travailleurs de la santé et des services sociaux ainsi que de l’éducation de la CSN.

Alors qu’il y a quelques semaines à peine, nous nous butions toujours à un gouvernement qui refusait de donner les mandats nécessaires à ses porte-parole pour que ceux-ci puissent répondre positivement à nos revendications, notre mobilisation impressionnante des dernières semaines est venue changer la donne.

Mouvements de grève dans les cégeps et dans le secteur scolaire, envoi d’avis de grève dans le secteur de la santé et des services sociaux, blocage du Port de Montréal, convoi massif de voitures et vigile de plus de 24 heures devant l’Assemblée nationale; toutes ces actions ont démontré au gouvernement que, quand la CSN est unie et qu’elle agit pour gagner, il ne peut pas se défiler. Il doit négocier, pour vrai.

Le 23 juin, les comités de négociation des secteurs public et parapublic de la CSN se sont rencontrés pour évaluer les avancées importantes réalisées au cours des deux dernières semaines, tant sur le plan des conditions de travail et de pratique que sur celui des salaires et des autres éléments intersectoriels. Vos délégations au Comité de coordination des secteurs public et parapublic (CCSPP) ont jugé que ces avancées répondent aux objectifs que nous nous étions fixés, ensemble, au début de cette négociation, soit d’améliorer significativement les conditions de travail et de pratique et d’améliorer les salaires de toutes et tous, en portant une attention particulière à celles et ceux qui gagnent le moins.

Au cours des derniers jours, en respect du processus démocratique, ce sont les délégué-es de tous les syndicats du secteur public, vos représentantes et vos représentants élu-es localement, qui se sont prononcés sur les avancées. Ils ont à leur tour fait l’évaluation que nous avons entre les mains une entente de principe qui comporte des gains intéressants et que celle-ci doit être présentée à l’ensemble des membres du secteur public de la CSN.

Les assemblées, qui sont les lieux de débats où vous seront présentés tous les détails de l’entente de principe, se tiendront dans un délai qui sera fixé par les fédérations, en fonction des réalités des différents secteurs.

En attendant la tenue des assemblées générales, nous vous dévoilons les grandes lignes de l’entente de principe qui vous sera présentée pour adoption.

 

Lien vers le communiqué: secteurpublic.quebec

CSN :: Communiqué de Press du 30 juin 2021

Source: CSN

Les 160000 travailleuses et travailleurs du secteur public de la CSN se prononceront sur l’entente de principe.

Montréal, le mercredi 30 juin 2021 – Au cours des derniers jours, près de 800 délégué-es des syndicats du secteur public de la CSN ont pris connaissance de l’entente de principe globale pour le renouvellement des conventions collectives. La lutte se poursuivant aux tables sectorielles des syndicats des organismes gouvernementaux, l’entente globale vise les travailleuses et les travailleurs de la santé et des services sociaux ainsi que de l’éducation, soit près de 160000 membres de la CSN.

Réunis en instances sectorielles de négociation, les délégué-es ont fait l’évaluation que l’entente de principe comporte des gains intéressants tant sur le plan des conditions de travail négociées aux tables sectorielles que sur celui des salaires et des autres matières négociées à la table centrale. Par conséquent, elles et ils s’engagent à la présenter à l’ensemble des membres, en assemblée générale, selon les délais fixés par les fédérations en fonction des réalités des différents secteurs. «La mobilisation impressionnante des dernières semaines, avec, notamment, les mouvements de grève, le blocage du Port de Montréal et la vigile de plus de 24 heures devant l’Assemblée nationale, a permis à la CSN de conclure une entente qui répond à plusieurs de nos revendications. Nous avons réussi à atteindre notre objectif de départ, qui était d’améliorer significativement les conditions de travail et de pratique et d’améliorer les salaires de toutes et tous, en accordant une attention particulière à celles et à ceux qui gagnent le moins dans les services publics», affirme Caroline Senneville, présidente de la CSN.

Mme Senneville rappelle que la CSN a été la première organisation à défendre la nécessité d’améliorer davantage la rémunération des bas salarié-es. « Cet enjeu-là, c’est la CSN qui l’a imposé dans cette négociation. C’était loin d’être une priorité de la CAQ. Nous l’avons forcée à le considérer en mettant cette revendication de l’avant dans notre cahier de consultation au printemps 2019. Notre acharnement à maintenir cette demande donne aujourd’hui le résultat suivant : des augmentations de salaire de 7 % à 10,4 % sur trois ans pour celles et ceux qui gagnent le moins. À la CSN, c’est plus de 75 % de nos membres qui obtiendront ces augmentations, soit parce qu’ils se situent dans les bas rangements (1 à 11) de la structure salariale ou parce qu’ils sont en début de carrière dans les rangements 12 à 28 (excluant les échelles particulières des enseignantes et des enseignants au collégial, qui obtiendront des bonifications particulières). » Pour les échelons supérieurs de ces mêmes rangements 12 à 28, les augmentations seront de 6 % sur trois ans.

La CSN considère aussi avoir réalisé des gains intéressants pour les ouvriers spécialisés, en réussissant à élargir la prime actuelle à divers titres d’emploi et en réglant plusieurs problèmes d’application. Alors que, jusqu’à maintenant, 70 % des ouvriers bénéficiaient de la prime, les nouvelles mesures feront en sorte que plus de 95 % d’entre eux y auront désormais accès.

Plusieurs autres avancées se sont également concrétisées en gains réels, notamment la contribution de l’employeur aux assurances collectives qui sera bonifiée et intégrée entièrement aux conventions collectives.

« Est-ce que cette entente règlera l’ensemble des problèmes des réseaux? La réponse est non, malheureusement. Cependant, les comités de négociation et les délégué-es des syndicats du secteur public de la CSN considèrent que les progrès s’avèrent significatifs et qu’ils serviront de tremplin pour la prochaine négociation, qui approche déjà à grands pas, puisqu’il s’agira d’une convention collective de trois ans. Maintenant, c’est aux 160000 travailleuses et travailleurs du secteur public de la CSN de se prononcer », conclut la présidente de la CSN.

À propos 
La Confédération des syndicats nationaux (CSN) réunit plus de 300000 travailleuses et travailleurs de tous les secteurs d’activité. Avec plus de 160000 membres œuvrant dans les réseaux de l’éducation et de la santé et des services sociaux ainsi que dans les organismes gouvernementaux, la CSN est la centrale la plus représentative dans le secteur public au Québec.